Monde des morts [Gelada Aveil]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Monde des morts [Gelada Aveil]

Message par Chirou le Lun 1 Fév - 0:11


Monde des morts





Par Gelada Aveil


Table des matières



  • Intro : Un monde de solitude
  • Chapitre premier : Unité divine
  • Chapitre second : division pour le choix
  • Chapitre troisième : Les grands royaumes
  • Chapitre cinquième : La politique du présent
  • Chapitre sixième : Les grandes figures des morts




Biographie de l'auteur


Aveil est la cadette d'une famille de femme. A ses 17 ans, elle a été chassée de chez elle et a réussi à rejoindre Inferno, où la majestueuse reine Persephone a pris soin d'elle. Très vite la jeune femme est devenue sa protégée et a obtenu une multitude de titres de noblesse prestigieux. Elle s'était mise à étudier les langues et la politique et obtint son diplôme d'histoire à seulement 22 ans. Elle consacra le reste de vie à l'écriture, et obtint en ce temps le titre de garante royale, à 29 ans.


Intro : Un monde de solitude


Yavé avait achevé le monde des vivants depuis presque une centaine d'année, alors que le premier mort survint. Tout l'Olympe était en alerte : qu'adviendrait-il des vivants qui perdraient la vie ? En premier lieu, une décision fut prise pour ce premier mort, une décision qui ne s'appliquait qu'à lui : Ils le renommèrent Morgot et il devint le chien des dieux. Mais avec le temps, d'autre survinrent, par dizaine, sans que personne ne sache quoi en faire. Tierra passa toute sa colère et son courroux sur Yavé, clamant que Malsparah -La mère de ce dernier- serait outré et aurait honte de voir un tel traitement des morts par son fils aîné. Devant de tel mot, le conseil décida d'agir au plus vite et de confier un tout nouveau monde à 5 personnes, un monde créer exclusivement pour les morts. Les cinq "élus" pour cette nouvelle corvée furent Hell'O Hadès, le représentant du mal ; Hell'O Perséphone, la femme d'Hadès ; Health'A Yavé, le représentant du bien ; Chort'Ran Tierra, l'ambassadrice de l'olympe, et Megulsita Kersy, la juge officielle.

Ils fondèrent alors un monde étrange, un monde sans ordre clair, un monde avec une seule et unique loi : la solitude. C'était comme une gigantesque boite à mort, un terrain de jeux immense pour les chamailleries des cinq dieux. Chaque mort fut enfermé dans sa "Case", un espèce de "cercueil de l'âme", une boite l'isolant du monde des morts, l'isolant de la présence divine. Ils devaient s'y isoler pour revivre dans le calme le plus complet. Un calme inspirant la folie. A ce moment, les deux mondes étaient totalement séparés, il n'y avait pas le moindre contact entre Mortem'Sword (Le monde des mort) et Evi'Wall (Le monde des vivants).

Mais un jour, un mort parvint à sortir de sa case. Or, en y entrant il avait perdu toute sa mémoire de vivant, et, ce n'était qu'en sortant de cette dernière qui aurait pu la retrouver. En quittant sa case, Maltéoz Jacob recouvra donc la mémoire, et créa par la même occasion, et sans le réaliser, un lien invisible entre le monde des vivants et celui des morts. Jacob se mit alors à chercher ses proches, et pour se faire il sortait des morts de leur cases. Ces derniers firent tous de même. Quand aux dieux, ils jouaient lacement aux même jeux, loin de l'origine du désastre, et laissèrent des mois entier s'écouler, ils laissèrent les morts s'instruire et se multiplier, ils laissèrent leur monde adoré courir à sa perte. Libérés de toutes contraintes et de toutes lois, les défunts se mirent à dériver, formant et brisant des clans, répétant sans cesse de nombreux actes de violences, plus horribles les uns que les autres. Ils se trahissaient sans cesse, laissaient voir le véritable font de leurs pensées et de leurs actes, et un chahut infernal engloutit alors leur monde. La renaissance devint un combat ardu, la mort une peine et la force une loi unique.

Par malheur -ou par chance-, L'Evi'Wall fit écho à cet anarchie, détruisant ainsi l'ordre, le calme et la justice. Les morts se multiplièrent et un cercle du malheur s'était formé. Et, jusque là ignorant devant le Tohu-Bohu du monde des morts, l'Olympe se décida finalement à offrir aux cinq dieux une fenêtre sur le monde des vivants, pour qu'ils puissent observer la conséquence directe de leur stupidités. Ces derniers furent outrés de ce qu'ils virent et décidèrent de se reprendre, et de fonder une toute nouvelle société, bien plus cadrée que celle-ci.


Chapitre premier : L'unité divine

avatar
Chirou
Admin
Admin

Messages : 38
Notoriété : 1530
Date d'inscription : 15/02/2014

Voir le profil de l'utilisateur http://bdcc-academy.forumdefans.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum